activité |
catalogue |
qui - quoi |
contact |
chapitre |

flux rss iconomoteur

catalogue > CAPRICE

# 15

CAPRICE

1988

image de   CAPRICE
image de  CAPRICE
image de   CAPRICE
image de    CAPRICE

Livre de 40 pages, décembre 1988, 44 centimètres sur 33 centimètres, imprimé sur Rivoli, couvrure en toile de couleur ocre, premier plat imprimé, étui imprimé.
Texte en français de Martin Ziegler.
Traduction en allemand Heinrich Weidemann, retraduction en français Jean-Claude Schneider.

Le répons
Comment poursuivre si avec le vent l'après-midi tombe et sur un défaut du fleuve, comme deux faux jumelles, (comme deux lunes, l'une presque pleine, l'autre en décours) se lève l'amande, tranchée sur le ciel rompu mais morte en son centre, tel un reflet mort, telle une taie du ciel ; si la voûte du ciel sur la route ne s'affaisse pas, si une rivière d'astres, vers l'est, suit un ensellement de l'horizon qu'une ondée, telle un peigne d'opale, attache - après ce fleuve d'un jaune d'herbe fauchée qui confère à ses apparences cette brillance tomenteuse et ce cinglant pourtour, Et comment y demeurer, de plus à deux - de jour comme de nuit - avec, certaines nuits une terre qui bleuit et un ciel qui tire de la terre sa teinte, une couleur d'ombre orangée, satin, que répètent la poussière et le fleuve ? L'amande alors, par endroits, telle une pêche, pleure et luit à l'endroit de sa cicatrice. Forcera-t-on le lointain au mépris de l'éventuel d'un tiède mécompte en se remettant en chemin, les pluies passées, sans se soucier de la halte que la hardiesse n'accompagne plus, toute démarche, même vers une cible proche, en ellipses, ou rampante, la parole des happements du vide, opposant à ses propres vers le revers de la langue, à la veille l'éveil et au désastre la présence des astres ? Ou, vers la fin, lorsque, se mourant d'une amertume indéclinable, se rappellent les rets d'une forêt parcourue en tout sens, aimera-t-on prévoir même l'exact comblement des privations, un ciel tout à l'entour, toujours lumière, avec ses chuchotements de nuages, ses nuages empennés avec de floches rubans à fleurs blanches, ou, au contraire, se réjouir d'avoir apporté un désespoir si émietté déjà que le premier souffle d'une fille odorante de sa cueillette de baies suffise pour faire voler ce menu viatique ? Mais il n'est pas d'inclination devant le but.

Martin Ziegler©

[texte français imprimé dans ce livre]

Nombre d'exemplaires: 33
Prix indicatif de vente: 50 €

iconomoteur © 2008-2009 Jean-Claude Mattrat
Comment acheter ?
plan du site | accesskey
logo de validation XHTML 1.0 logo de validation CSS 2.1